Papillon des mots

Et des mots en souvenir.
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 IE 8 : bêta 2 et présentation des fonctionnalités

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: IE 8 : bêta 2 et présentation des fonctionnalités   Lun 1 Sep 2008 - 12:30

Source : Clubic

IE 8 : bêta 2 et présentation des fonctionnalités


Publiée par Alex le Mercredi 27 Août 2008


Plus rapide, plus sûr, plus efficace ? Bien que nous ne soyons pas revenus aux temps de la campagne de lancement de Windows Vista, c'est la promesse que font les ingénieurs en charge du développement de la prochaine version d'Internet Explorer, IE 8, dont la seconde version bêta vient tout juste d'être rendue publique. Celle-ci est présentée comme « features complete », ce qui signifie qu'elle intègre la quasi totalité des fonctionnalités définitives, et que l'éditeur se consacrera désormais à l'optimisation de son logiciel en attendant la sortie de la version finale, qui devrait en théorie intervenir avant la fin de l'année.

IE 8 devrait donc être plus rapide, en raison d'un moteur revu qui offrirait des performances quatre fois supérieures à celles d'IE 7 dans l'interprétation du JavaScript, mais aussi et surtout grâce aux diverses fonctionnalités implémentées par les développeurs, qui sont censées diminuer significativement le nombre d'actions qu'il est nécessaire d'accomplir pour accéder à une information. En termes de sécurité, Microsoft met l'accent sur les fonctionnalités liées au respect de la vie privée, évoquée lundi dans cette actualité, mais aussi et surtout sur un nouveau filtre anti-phishing, doublé d'une protection contre les attaques de type Cross Site Scripting (XSS). Enfin, IE 8 serait plus « efficace », puisque plus stable, susceptible de restaurer les contenus en cas de crash, et capable de limiter ces derniers à l'onglet concerné. Revue de détail.

Accélérateurs d'informations ?

En premier lieu, c'est sans doute la barre d'adresses que remarquera l'internaute : elle se dote de son propre outil de recherche qui permet, lors de la saisie d'un mot clé ou d'une adresse Web, de voir les sites correspondant aux termes entrés affichés sous forme de suggestions. Celles-ci sont identifiées en fonction de leur provenance : historique de navigation, favoris, et même fichiers stockés en local, sur le disque dur, l'utilisateur ayant la possibilité de supprimer les choix qu'il pense ne pas lui convenir. Difficile, bien sûr, de ne pas penser à Firefox 3.0 et à sa « awesome bar »..



Autre nouveauté, les « Web Slices » (tranches de Web), sortes de raccourcis dynamiques, qui permettent de suivre une enchère eBay ou un bulletin météo en ligne sous la forme d'un bouton prenant place dans la barre des tâches. Au survol, ce bouton affichera les dernières informations obtenues, la fréquence du rafraîchissement pouvant être déterminée par l'utilisateur. Il devient donc possible de suivre un service sans se rendre sur la page concernée, à la façon d'un flux RSS. La fenêtre qui s'ouvre au survol est susceptible d'afficher du texte, des images, mais aussi des vidéos Flash ou des contenus Silverlight. Pour les développeurs Web, l'intégration de cette fonctionnalité se ferait très simplement, au moyen du langage XML.



Dans cette bêta 2, l'utilisateur remarquera par ailleurs l'apparition d'un menu contextuel lorsqu'il sélectionne du texte au sein d'IE 8, composé de ce que Microsoft appelle des « accélérateurs ». Ce menu propose une série de recherches ou de liens directs vers différents services Web : moteur de recherche, service de cartographie, encyclopédie en ligne ou traduction en ligne, qui s'exerceront directement sur le terme surligné. La sélection de l'adresse d'un lieu donné permettra par exemple de voir où il se situe sur une carte en un clic. Par défaut, les services de Microsoft sont mis en avant, mais l'éditeur assure que tous seront en mesure de créer une interaction avec leurs propres sites. L'utilisateur a pour sa part la possibilité de déterminer quels « accélérateurs » il souhaite voir apparaître dans ce menu contextuel.



En termes d'interface toujours, on notera enfin l'amélioration de la barre de recherches, qui retourne désormais des suggestions agrémentées d'images ou d'informations contextuelles, ainsi que la mise en avant de différentes options lors de l'ouverture d'un nouvel onglet, ou la coloration de ces onglets en fonction de leur filiation au cours de la navigation. « Pour ce qui est de l'interface et des fonctionnalités, notre principal objectif a été de raccourcir le temps d'accès à l'information, aussi bien en nombre d'actions utilisateur que dans la façon dont on pense la navigation », résume Ryan Servatius, responsable produit au sein de l'entité Internet Explorer Business Strategy de Microsoft.

Du côté des performances

IE 8 intègrerait par ailleurs un certain nombre d'amélioration du côté de la gestion des ressources et des performances, qui ne sont pas forcément encore sensibles dans cette bêta 2 mais qui, assure Microsoft, le seront pleinement lorsque la version finale sera publiée. On parle notamment d'une exécution du JavaScript jusqu'à quatre fois plus rapide qu'avec IE 7, d'un temps de lancement bien moins important, et d'optimisations diverses visant à accélérer l'affichage des pages. Enfin, Microsoft assure que les ressources seront épargnées avec, notamment, une nette diminution du nombre des fuites mémoire.

Ce nouveau navigateur introduit par ailleurs une nouvelle gestion des plantages : désormais, seul l'onglet ou s'exécute un code susceptible de faire planter IE 8 sera fermé, puis éventuellement restauré, de façon à ce que l'internaute n'ait pas à interrompre sa navigation. Chaque onglet est ainsi géré comme un processus indépendant. De quoi craindre une consommation mémoire effrénée ? Pas selon Microsoft.



Un nouveau filtre anti-phishing (ou anti-hameçonnage) est également de la partie. Celui-ci fonctionne toujours sur un système de liste noire, au sein duquel l'adresse Web entrée par l'internaute est comparée à une base de données répertoriant des adresses frauduleuses. La barre d'adresses affiche par ailleurs en noir le domaine du site que l'on visite, alors que le reste des paramètres de l'URL ne sont qu'en gris, de façon à inciter l'internaute à vérifier la légitimité du nom de domaine en question. Microsoft inaugure d'autre part avec IE 8 un module de détection et de désamorçage des attaques de type XSS, ou Cross Site Scripting.

Terminons ce tour d'horizon avec des thématiques chères aux amateurs de standard, ainsi qu'aux développeurs Web. IE 8 prend en charge les CSS 2.1, mais ne gèrera vraisemblablement pas les éléments du HTML 5. Pour cette nouvelle version, qui se veut plus respectueuse des standards, Microsoft a introduit un bouton, dans la barre d'adresses, permettant de basculer le moteur de rendu vers celui d'IE 7 - un mode dit « compatibilité » - dans le cas où une page ne s'afficherait pas correctement.

IE 8 bêta 2 peut d'ores et déjà être téléchargé en anglais, allemand, chinois et japonais, via le site officiel. La traduction française devrait quant à elle être lancée dans le courant du mois de septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: IE 8 : bêta 2 et présentation des fonctionnalités   Lun 1 Sep 2008 - 12:47

Source : Clubic

IE 8 disposera d'un mode 'navigation privée'


Publiée par Alex le Mardi 26 Août 2008


Alors que la bêta 2 d'Internet Explorer 8, la prochaine version du navigateur Internet de Microsoft, est attendue pour les jours à venir, les responsables du projet lèvent le voile sur l'une des fonctionnalités phare de cette nouvelle mouture : un module censé permettre à l'internaute de garantir le respect de sa vie privée et la protection de ses informations personnelles lorsqu'il surfe sur Internet.

Les plus facétieux d'entre vous penseront bien évidemment à la possibilité de naviguer sur des sites à caractère pornographique sans se faire repérer, d'où le surnom de « porn mode » parfois attribué aux options de ce type. La question soulève toutefois des enjeux plus importants, à commencer par la possibilité offerte à chacun d'évoluer sur le Web sans laisser de traces qui permettraient de l'identifier.

InPrivate, pour les paranoïaques du Web ?

« Il est important de pouvoir effacer les traces qu'est susceptible de conserver la machine utilisée pour le surf, mais aussi de savoir à qui l'on envoie des données lorsqu'on est en ligne et d'avoir la possibilité de bloquer les communications dont on ne veut pas », explique pour Clubic.com Ryan Servatius, responsable produit au sein de l'entité Internet Explorer Business Strategy de Microsoft.



Partant de cette problématique, Microsoft s'apprête à introduire, avec Internet Explorer 8, quatre fonctionnalités dédiées à la protection de la vie privée. La plus importante d'entre elle, baptisée « InPrivate Browsing », a récemment fait l'objet d'un dépôt de marque de la part de Microsoft. Elle consiste à ouvrir une nouvelle instance du navigateur (autrement dit, une nouvelle fenêtre), au sein de laquelle aucune trace de la navigation ne sera conservée sur la machine locale : historique, cookies et fichiers temporaires seront automatiquement supprimés au fil du surf. Cette instance sera identifiée par l'ajout d'une mention InPrivate au niveau de la barre d'adresses.

Une seconde option consistera à permettre à l'utilisateur de supprimer facilement son historique, tout en y conservant toute mention faite d'un site inscrit dans les Favoris, de façon à pouvoir toujours profiter de ces références lors d'une recherche ultérieure.



La troisième, « InPrivate Blocking », interviendra lorsqu'une page Web, à laquelle vous faites a priori confiance, fait appel à des contenus extérieurs (bannières de pub par exemple, widgets) susceptibles de recueillir certaines de vos informations de navigation. Il sera alors possible de bloquer la transmission de ces données. Enfin, IE 8 permettra à l'internaute de s'abonner à des « listes noires » d'adresses Web de façon à leur interdire définitivement l'accès à ces informations.

« Sur le Web, la tendance est au mash-up (une application Web combinant des données en provenance de plusieurs sites ou services, ndlr), un concept qui permet de considérablement améliorer l'expérience utilisateur, mais qui peut se révéler dangereux pour la vie privée de l'internaute », commente Ryan Servatius. Le navigateur Safari d'Apple propose déjà un mode de « surf anonyme ». Firefox en est pour l'instant dépourvu, mais diverses extensions permettent de pallier cette lacune.


IE 8 offrira de nouvelles fonctions de gestion de l'historique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: IE 8 : bêta 2 et présentation des fonctionnalités   Jeu 18 Sep 2008 - 10:00

Source de l'article : 01net

Pourquoi Internet Explorer 8 inquiète les publicitaires


David Maume, 01net., le 01/09/2008


Toute médaille a son revers. Dévoilé la semaine dernière par Microsoft, le mode de navigation privée d'Internet Explorer 8, - pour l'instant en bêta 2 -, qui vise à mieux protéger la vie privée des internautes, déclenche l'inquiétude des publicitaires, des sociétés de marketing direct et des annonceurs qui craignent de ne plus pouvoir maîtriser l'efficacité - et la rentabilité - de leurs campagnes.

« C'est une fonction de nature à saper l'économie d'Internet », a tout simplement déclaré en fin de semaine dernière Mike Zaneis, vice-président de l'Interactive Advertising Bureau.
Pourquoi une telle déclaration ? Parmi la multitude de moyens de protection mis en oeuvre par Microsoft dans IE8, c'est surtout la fonction dite « InPrivate Blocking » qui inquiète le monde de la publicité en ligne.

Une neutralisation des sites externes
Activé par défaut, le mode navigation privée (qui permet de naviguer sans laisser aucune trace - historique, cache, cookies, etc. - sur le disque dur du PC qu'on utilise) analyse en permanence le code des pages HTML chargées dans le navigateur lorsqu'on visite un site Web ( 01net. par exemple) afin d'y trouver les sites externes différents du site qu'on a choisi de visiter (les scripts de Google Analytics, « http://www.google-analytics.com/urchin.js », par exemple).
Cachés dans les pages Web, ces sites externes - aussi appelés sites tiers - réalisent discrètement différentes actions comme la diffusion et le suivi de campagnes publicitaires, la diffusion de flux RSS ou encore la fourniture d'informations financières.
« Le problème est que ces sites tiers accèdent à votre insu aux données de votre navigateur et notamment à votre historique et à vos cookies, et peuvent étudier vos habitudes de navigation. La fonction Inprivate Blocking permet de les identifier et éventuellement de bloquer leur accès aux données gérées par votre navigateur. Vous n'êtes alors plus "observé" que par le site que vous visitez », explique Fabrice Milhoud, responsable stratégie de Microsoft France.

Listes noires et listes blanches
En mode automatique (1), le blocage intervient quand IE8 détecte plus de dix fois l'URL d'un même site tiers. En mode manuel (2), l'utilisateur peut décider lui-même quels sites tiers doivent être bloqués. Enfin, IE8 permet de s'abonner à des listes noires ou blanches au format XML mises à jour par la communauté Internet. Celles-ci pourront à terme contenir les sites jugés trop intrusifs et inversement, ceux s'engageant à respecter une charte concernant la vie privée.
C'est ce point précis que craignent les publicitaires. Les internautes pourraient très bien se mettre à utiliser systématiquement la navigation privée et s'abonner à des listes bloquant tous les sites tiers dédiés à la publicité.
Pour l'instant, aucun des poids lourds de la publicité sur Internet, sollicité par la rédaction de 01net. , n'a souhaité nous donner son point de vue officiel. « Nous n'avons pas encore suffisamment de recul », explique la porte-parole de Google France. « C'est un point que nous étudions, mais Microsoft se montre rassurant », indique la porte-parole du groupe Publicis.
« L'objectif n'est pas de bloquer les publicités mais de donner aux internautes le moyen de contrôler quels sites les observent lorsqu'ils sont sur un site donné. Microsoft n'a aucunement l'intention de se priver de ce mode de revenu », se défend en effet Fabrice Milhoud.

Firefox, Safari et Opera bientôt aussi
Il faut dire que la publicité est un moteur de croissance important pour la firme de Redmond qui a racheté le spécialiste aQuantive pour environ 6 milliards de dollars l'an dernier, et a vainement essayé cette année d'acquérir Yahoo!.
L'éditeur reste pour l'instant persuadé que les internautes ne vont pas utiliser le mode de navigation privée pour bloquer la publicité. « Il existe déjà des extensions et des plug-ins anti-pub (3) pour les principaux navigateurs et leur audience reste limitée », souligne Fabrice Milhoud.
Tandis que la version finale d'IE8 est attendue d'ici à la fin de l'année, les prochaines versions des navigateurs Safari, Firefox et Opera, dont les moutures actuelles proposent déjà des outils permettant d'effacer les traces laissées par le navigateur, devraient s'enrichir dès l'année prochaine de fonctions permettant elles aussi de mieux contrôler les sites tiers. Les publicitaires n'ont donc pas fini de s'inquiéter.

Image hébergée par servimg.com
Les sites tiers rencontrés pendant les sessions de navigation privée sont systématiquement répertoriés et peuvent être bloqués en un clic.

(1) Les sites tiers sont automatiquement bloqués après 10 identifications. Les compteurs ne sont mis à jour que pendant les sessions de navigation privée. Microsoft indique qu'il pourrait changer cette valeur dans la version finale d'IE8, voire autoriser l'utilisateur à définir lui-même le nombre de répétitions à ne pas dépasser.
(2) La liste des sites tiers déjà rencontrés est constamment mise à jour et s'affiche dans le menu de configuration du mode Inprivate (voir capture d'écran)
(3) Gratuites, les extensions AdBlock pour Firefox et IEPro pour Internet Explorer s'emploient à identifier les liens externes vers les régies publicitaires et à bloquer la diffusion des bannières associées.
Revenir en haut Aller en bas
freesia
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4066
Age : 67
Localisation : France
Humeur : Garder le cap !
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: IE 8 : bêta 2 et présentation des fonctionnalités   Jeu 18 Sep 2008 - 15:04

:hellooo:

A ce propos pour les traçabilité, il me semble avoir vu sous firefox que je pouvais effacer toutes les traces également.

Comme je m'en occupe pas.....

_________________
freesia
Ecrire des pensées, c'est relever chaque jour, comme un épicier d'ordre, les petites recettes de son esprit.  [Jules Renard]
© http://forum.aceboard.net/index.php?login=156486
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: IE 8 : bêta 2 et présentation des fonctionnalités   Jeu 18 Sep 2008 - 15:13

:hellooo:

Oui, sur opéra également, mais dans ce cas, c'est naviguer sans trace dont ils parlent, dans le mode "InPrivate". D'où les tollés des firmes à vocation publicitaires!

Je note qu'il faut que le site incriminé sonde 10x le navigateur pour qu'il soit défini comme "dangereux". En 10x, il peut en faire des dégats ou ramasser des infos!

Avec Adblock, même pas une fois il peut! Ca c'est de la sécurité (idem avec opéra)!

Ils racontent encore des histoires à dormir debout.

Maintenant, pour le profane, il vaut mieux cela que rien du tout...

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: IE 8 : bêta 2 et présentation des fonctionnalités   

Revenir en haut Aller en bas
 
IE 8 : bêta 2 et présentation des fonctionnalités
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du studio Clamp
» Présentation video: Classic Superstars 26
» Représentation du 28 novembre
» Présentation du perso , tac tac boum boum sa déchire.
» Présentation de moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Papillon des mots :: 
INFORMATIQUE POUR LES NULS (NOUS)
 :: Internet :: Navigateurs
-
Sauter vers: